Éléments monuments cinéraires en BFUP

Qu’est-ce qu’un monument cinéraire ?

Le monument cinéraire peut être public et collectif, on le nomme alors le columbarium. Quant au monument cinéraire individuel ou familial, il marquera l’emplacement d’une cavurne (cave-urne) ou d’une tombe d’urne constituant une sépulture en pleine terre.

Nos produits cinéraires

Tous nos produits liés au monument cinéraire sont fabriqués en France, en Haute-Savoie dans notre atelier.
Spécialisé dans le travail du Béton Fibré Ultra Haute Performance (BFUP) depuis plus de 15 ans, nous avons acquis un savoir unique dans la réalisation de pièces spécifiques. Nous proposons aujourd’hui, une véritable solution innovante dans le domaine du funéraire.

Le BFUP a plusieurs avantages :

  • Une compacité très importante
  • Une faible perméabilité
  • Des résistances caractéristiques à la compression à 28 jours très élevées comprises(pour les bfup structuraux ) entre 150 et 250 mpa,
  • Des résistances mécaniques, au jeune âge, très élevées,
  • Une durabilité exceptionnelle (ce qui permet de les utiliser dans des environnements très agressifs),
  • Une ductilité (déformabilité sous charge sans rupture fragile) importante,
  • Une ténacité (résistance à la micro-fissuration) élevée,
  • Un retrait de dessiccation  et un fluage très faibles,
  • Une dureté de surface très importante,
  • Une grande résistance à l’abrasion et aux chocs,
  • Des aspects de parements particulièrement esthétiques et des textures de parement très fine

La Manufacture du Béton

Nous maîtrisons à 100% la chaîne de production. Un suivi de qualité est mis en place.
La Manufacture des Bétons met ainsi tout en œuvre pour fabriquer des éléments cinéraires d’une finition exceptionnelle.
Le béton se trouve mis à l’honneur avec le monument cinéraire tel que le columbarium. .

Qu’est-ce qu’un espace cinéraire ?

Selon la loi : L’espace cinéraire est un site destiné à l’accueil des cendres des défunts dont le corps a donné lieu à crémation. Les caractéristiques de cet espace ont été définies dans l’article 15 de la loi n°2008-1350 du 19 décembre 2008 (codifié à l’art. L.22232 du CGCT).

Un espace cinéraire doit comprendre :

  • Un columbarium
  • Un jardin du souvenir
  • Des concessions cinéraires
  • Un espace de recueillement

La loi n° 2008-11350 du 19 décembre 2008, entrée en vigueur le 1er janvier 2013, oblige désormais les communes de plus de 2000 habitants à se doter d’un site cinéraire.
La crémation se développe rapidement depuis plusieurs années, et les administrés des petites communes aussi souhaitent bénéficier, dans leur cimetière, d’un espace dédié à la conservation des cendres et au recueillement des familles.